mercredi 9 janvier 2008

Mon bureau

Bon, vous vous en foutez sûrement mais ce matin j'avais envie de vous montrer mon lieu de travail, qui se situe précisément à quelques mètres de la cuisine, à côté de la porte d'entrée et donnant sur une vue à couper le souffle : des vallons, des forêts à perte de vue et des oiseaux sauvages et féroces... On peut rêver encore, c'est permis !







9 commentaires:

Anonyme a dit…

La vue est sublime, merci pour ce moment bucolique.

laure

manu a dit…

Je m'en irais faire un tour du coté de chez Swal...
:-)

Le Grümph a dit…

AU moins, toi tu as une vue ! C'est pas comme d'autres qui vivent dans un (grand) terrier enterré et sans lumière du jour...
Chouette bureau qui n'est même pas en bordel !
LG

Bastien L. a dit…

Ton etagère est vraiment magnifique !!!
...

En ressortant mon vieux Bloodlust, je suis parti vers le mois des conquetes, là j'ai appris qu'un nouvel opus sortait avec les illustrations de Swal. Je me suis dit que tu etais l'homme de la situation ;)
Et puis voila, je me retrouve a baratiner sur ton Blog ... et a t'inviter a baratiner sur le miens...

http://tyrellcorporate.blogspot.com/

^^

(Surtout change rien a ton etagère !!!)

B.

Anonyme a dit…

c'est vrai que cette étagère est magnifique !!!!!
bastien l. est un très bon observateur.
laure

Swal a dit…

Oui, c'est vrai. et c'est moi et moi seul qui l'ai faite...

=)

Vincent a dit…

Ce qui est bien, c'est qu'avec des photos comme ça de ton atelier, tu ne risques pas de te retrouver usurpé sur le net par un gamin de 17 ans.
AH.
AH.
AH.

Anonyme a dit…

C'est fou, j'aurais imaginé un truc beaucoup plus bordélique !
C'est tellement bien rangé qu'on croirait que c'est chez Vincent. Ca alors !
C'est même un peu le même genre de déco.
Au fait, il ne t'a pas chambré pour ne pas être passé à Vista ?

Sinon, poru la vue, c'est assez bucolique. Est-ce que la mob est à toi ? Tu as un super U à côté, ou un Lidl ?

Nils.

Anonyme a dit…

Je suis quand-même épaté par l'inspiration dont tu fais preuve devant un paysage si fantastique.

Nils.